Textes > Poèmes Amour > Amour... éternel et éphémère

Amour... éternel et éphémère

Amour... éternel et éphémère

Il rêvait d'une rivière parsemée de lumière,
Il lui contait chaque jour tout son amour perdu,
S'écoulant, l'attirant, toujours plus loin en elle,
Une page blanche dans un livre, que personne n'avait lu...

" Tu vivras éternellement et sur le monde planeras,
Et des sourires tu donneras, des larmes tu verseras,
Tout ce que tu touches et tout ce que tu vois,
C'est ainsi à jamais ce que ta vie sera."

J'ai grandi et vécu depuis la première page,
J'ai goûté chaque ligne que tu as pu écrire,
O mon amour, toi qui, de part les âges,
Seule à la plume m'as appris à grandir...

Hanté par la mémoire d'un paradis perdu,
De sa jeunesse ou d'un rêve, il ne le sait plus,
Enchaîné pour toujours à sa mélancolie...
Le livre se referma et sombra en son lit.

Et la lumière des cieux lui submergea le coeur,
Enlacé, libéré, par ces flots de douceur,
Et le vent incessant balayant sur sa vie,
Son amour d'autrefois, à jamais loin de lui...

" Son amour coule en moi comme me caresse la brise,
Je l'écoute respirer et de ses larmes me puise,
Tel les flux et reflux des vagues éternelles,
Ainsi ruisselle le désir de son âme envers elle..."

justeju

 

Autres articles dans cette catégorie Publié le Hits
Hommage: Poème pour un enterrement
20-06-2005 12:10
12783
Amour... éternel et éphémère
20-06-2005 11:59
25540
Un désert amoureux
13-05-2005 22:01
25199
Je vais vous quitter
28-03-2005 17:30
12486
Juste une chanson d'amour
28-03-2005 17:28
17401
Les mots
22-03-2005 11:05
19883
Tendre
21-03-2005 19:59
16290
AVANT QUE LA NUIT NE S'ACHEVE
21-03-2005 19:23
13606
L'heure de la mort
12-01-2005 20:00
12923

Découvrez nos beaux modèles de sms et textes de poésie

Poème pour la perte d'un être cher
Poème pour la mort d'un proche

La mort t’a emporté, ta vie en ce bas monde s’est éteinte
Je ne peux accepter la perte, je refuse cette dernière étreinte
Les gens me présentent leurs condoléances, leurs mots me blessent
La famille est en pleurs, nos cœurs sont vides, l’amour les délaisse

Les médecins parlent de décès, d’autres de fatalité de la vie
Moi je cherche le sens de la souffrance de cette maladie
Moi je sais combien tu nous as aimés, combien nous t’aimons
Je ne peux accepter ton départ et l’inutilité de leurs sermons

Le jour de ton enterrement, c’est mon cœur que l’on va enterrer
Ma vie touchera à sa fin le jour ou on te nommera « le défunt »
Tes funérailles seront les miennes, Elles seront le début de ma fin
Le jour de ton enterrement, c’est mon cœur que l’on va enterrer

Pourquoi la mort ? Accident, maladie, cancer et suicide pour finir une vie
Pourquoi la vie ? Joie, bonheur, amour, tendresse pour finir dans la mort
Cérémonie d’enterrement, au temple, à la synagogue, à l’église ou à la mosquée
Peu importe, Dieu sera reconnaître ta sagesse et t’accueillir par une bise, un baisé