Textes > Fêtes et Occasions > Poème pour un collègue qui part à la retraite

Poème pour un collègue qui part à la retraite

Accompagner le départ à la retraite d'une collègue en poésie ou dire Au revoir à un collègue avec un beau message d'amitié voici l'ambition de cette belle poésie pour un retraité ou une retraitée!

Collègue, tu pars à la retraite

Ton âme peint chaque jour de nouveaux cieux
Tu es de ceux qui ont de la lumière plein les yeux
La douceur s'évéille par ta seule présence
Le bonheur est un art dont tu connais la science

Nous voulons être pour toi ce que tu nous as donné
Tu es pour nous une île de paix où tout renaît
Tu es un pays où la vie prend mille couleurs
Nos larmes plein les yeux te couvrent de douceur

Souvenirs intenses ressortis du plus profond passé
Regrets et joies pour cette vie qui est passée
Père et ami, tu innondes notre vie de miel
Les autres sont la flamme qui éclaire à jamais ton ciel

Regardant les cieux se noyer dans tes yeux
Nous avons compris combien ton cœur était pieux
La douceur s'évéille par ta seule présence
Le bonheur est un art dont tu connais la science

De la part de tous tes collègues, de ton équipe
Ham

Poèmes pour un collègue qui part à la retraite Discours et textes poétiques pour un départ à la retraite d'une personne

 

Autres articles dans cette catégorie Publié le Hits
Poème pour demander pardon et présenter ses excuses
22-12-2009 12:10
390037
Poème pour un collègue qui part à la retraite
22-12-2009 12:00
27599
Poème en hommage à une personne décédée
22-12-2009 12:00
123348
idée de discours pour un départ à la retraite
22-12-2009 11:50
90337
Poème sur la mort par suicide
20-12-2009 20:40
31100
Poèmes pour la mort d'un être cher
20-12-2009 19:20
69925
Beau Poème pour un anniversaire
20-12-2009 15:40
26672
Poème pour une fête des mères en poésie
01-01-1970 17:30
12254
Poème et message pour une rupture, séparation
01-01-1970 13:20
88073

Découvrez nos beaux modèles de sms et textes de poésie

Quelque fois triste, quelque fois gaie, Nul ne peut lire dans les pensées,
Si versatiles, d'une petite fille, Qui ne veut vivre qu'au passé.
Parfois des larmes puis des sourires, Cette gamine voudrait tant rire,
Pour dissiper ces souvenirs, Qui s'accumulent et qui s'empirent....